4 astuces simples et efficaces pour voyager en famille pour (beaucoup) moins cher

Voyager moins cher

« La vie est un long champ à cultiver. Voyager, c’est y semer la diversité de la Terre. Voyager, c’est l’embellir des couleurs du monde. » – L. Lesven

Je suis né dans une famille d’expatriés et ça m’a donné la chance immense de passer ma jeunesse à voyager entre l’Afrique et l’Océanie. Cette instabilité permanente était parfois dure à vivre mais elle m’a permis de voir une grande partie du monde tel qu’il est et d’être piqué par le virus des voyages.

Voyager c’est bien mais c’est cher et beaucoup de gens ont du mal à imaginer mettre dans un voyage en famille de plusieurs semaines le prix d’une voiture d’occasion. Je parle évidemment des voyages transcontinentaux, pas de ceux qui vous amènent à Palma De Majorque via Easyjet (qui est très bien soit dit en passant). Se payer des expériences de vie en famille n’a pas de prix mais si on peut quand même réduire la facture, c’est mieux.

Pour cela, il faut s’attaquer en priorité au poste du billet d’avion qui peut représenter jusqu’à 50% de votre budget voyage. Il y’a deux méthodes pour cela : anticiper et comparer.

#1 – Calez vous sur la date optimale pour commander vos billets

Une étude menée par Expedia sur l’évolution statistiques des billets d’avion en vols transcontinentaux démontre que les billets d’avion sont les moins chers en moyenne 171 jours avant la date de départ.

voyage-1

Ça ne veut pas dire que vous ne trouverez pas moins cher par la suite, surtout en dernière minute, mais ça veut dire que ce sera plus incertain. Donc planifiez vos voyages en gros un peu moins de 6 mois à l’avance. Il est important de ne pas aller au-delà de 6 mois car certaines compagnies ne proposent pas encore leurs billets à cette date, surtout les compagnies qui sont précisément les moins chères. Pour ceux qui ont loupé le créneau des 6 mois, il semble qu’il y’ait un autre creux de prix 6 à 8 semaines avant la date de départ mais qui est surtout intéressant pour les voyages en moyen-courrier.

#2 – Soyez souples sur vos dates et lieux de départ

La deuxième règle est de comparer. Certains sites comme comparateur-billet-avion.fr proposent une fonctionnalité intéressante qu’il faut absolument exploiter : ils vous fournissent non seulement un comparatif des billets d’avion par compagnies à vos dates de départ/retour, mais ils vous donnent aussi les meilleurs prix aux environs de ces dates. Et là vous constaterez que les prix peuvent doubler à quelques jours d’écart ! Il faut donc un peu creuser mais en adaptant vos créneaux de date pour le départ est l’arrivée, vous pouvez faire des économies vraiment substantielles.

Voilà par exemple le comparatif d’un Paris-New York pour la période de fin d’année :

voyage-2

Pensez également à comparer depuis les aéroports de départ. Vous constaterez par exemple qu’en partant d’un aéroport londonien, les prix sont souvent moins élevés que depuis Paris. Donc, si vous le pouvez, prenez l’Eurostar et allez profiter quelques jours de Londres en famille.

#3 – Optimisez l’hôtel et la voiture

Une fois que vous avez sélectionné votre vol, il reste à réserver l’hôtel et la location de voiture. Pour cela, rien ne vaut les courtiers, par exemple booking.com pour les hôtels et rentalcars.com pour les voitures, qui sont deux valeurs sûres.

Pour utiliser Booking, faites votre recherche, sélectionner votre niveau de confort (2 ou 3 étoiles est un bon compromis sauf envie de luxe particulière) et trier ensuite les résultats par prix croissants. A partir de là, regardez les retours clients puis la localisation de l’hôtel et faites votre choix en descendant la liste (du moins cher au plus cher). C’est simple et efficace. Pour les retours clients, faites un filtre par rapport à votre situation familiale : certains hôtels sont très bien pour des couples sans enfant mais deviennent pénibles dés qu’on a le malheur de trimbaler sa marmaille avec soi.

Booking propose des tarifs négociés qui sont déjà intéressants mais si vous souhaitez tirer encore les prix, il y’a une astuce qui consiste à appeler directement l’hôtelier et à lui proposer de s’arranger en direct (donc sans passer par Booking). La commission prélevée par Booking étant d’environ 15%, il y’a des chances pour que vous obteniez un rabais de 5 à 10%.

Pour la location de voiture, économisez sur l’assurance en payant avec une carte Visa ou AMEX Gold qui intègre déjà une telle assurance. Un bon plan est d’ailleurs la carte AMEX Gold Flying Blue Air France KLM qui n’est pas donnée mais qui permet d’engranger des Miles Air France à chaque achat et de les conserver. J’ai constaté également qu’elle bloquait moins souvent que la Visa lors d’achats à l’international.

#4 – Une dernière astuce ?

Pour finir, une astuce bonus que je vous donne et qui servira à ceux qui sont souples sur leur destination de voyage : vous pouvez faire de réelles économies en jouant sur le taux de change de la monnaie locale avec l’euro. Pour cela, il existe une application « Travel Currency » très bien faite sur le site instinct-voyageur.fr qui donne chaque jour la position d’une monnaie par rapport à l’euro rapportée aux 5 dernières années.

Par exemple, pour un voyage en Amérique du Nord, Travel Currency vous indique aujourd’hui que le Mexique est bon marché par rapport à l’euro car sa monnaie est dépréciée de 27% par rapport à sa valeur moyenne sur les 5 dernières années. A l’inverse, les USA sont chers donc à éviter de ce point de vue.

voyage-3

Il existe beaucoup d’autres d’astuces pour économiser sur un voyage mais quand vous avez une voire deux vies professionnelles prenantes à gérer et des enfants petits et pas nécessairement adeptes de conditions de vie trop spartiates, ces astuces s’avèrent être les plus rentables par rapport au temps et à l’énergie que demande leur mise en œuvre. Bon voyage !

Et vous quels sont vos astuces pour voyager moins cher? Partagez-le dans les commentaires! 

Be the first to comment on "4 astuces simples et efficaces pour voyager en famille pour (beaucoup) moins cher"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*