Apprenez à protéger votre informatique familiale (2) : protégez vos données

KeyboardCrédit photo Marcie Casas

Dans un précédent article, j’évoquais la forte hausse de la menace cybernétique depuis quelques années et son impact sur les particuliers. Aujourd’hui, ne pas protéger son ordinateur est aussi stupide que de laisser la porte de son appartement grande ouverte et, pourtant, peu de gens en sont encore conscients en dépit du fait que de plus en plus d’actes de piratage visent à extorquer de l’argent. La bonne nouvelle, c’est que sécuriser ses terminaux informatiques reste nettement plus simple que de sécuriser une maison même si ça demande un peu d’huile de coude.

Après avoir mis en place les mesures de base pour sécuriser ses moyens informatiques, vous pouvez maintenant mettre en place un 2ème niveau de sécurité pour protéger quelque chose d’encore plus précieux que vos moyens informatiques : vos données numériques. Vous devez pouvoir empêcher leur accès et les récupérer facilement en cas de crash, de piratage ou de vol de vos moyens informatiques.

Mettez en place votre solution de stockage en ligne

La solution consiste utiliser une solution de stockage en ligne (« cloud online »), par exemple Dropbox que j’utilise car c’est un solution fiable et équilibrée. Pour plus de détails, voir l’article « Pour sécuriser vos données numériques, apprivoisez le cloud online« . On peut la compléter par la mise en place d’un NAS domestique qui est évoqué dans l’article « Lancez vous et créez votre cloud domestique » mais ce n’est pas primordial d’un point de vue sécurité.

Pour votre Dropbox (ou tout autre solution de stockage en ligne), je recommande que vous reteniez par cœur le login / mot de passe pour y accéder. Personnellement, j’évite même de l’enregistrer dans mon gestionnaire de mot de passe Dashlane, après tout il y’a toute ma vie dedans ! 😉 Ne laissez pas votre navigateur enregistrer ce mot de passe, ne le réutilisez surtout pas sur d’autres sites et dans la mesure du possible, changez-le une fois par an.

Crédit photo Ron Bennetts

Crédit photo Ron Bennetts

Si vous utilisez un NAS, ne sauvegardez pas dessus le dossier « Dropbox » de votre disque dur qui est synchronisé sur internet . D’une part parce que c’est inutile (le dossier est déjà sauvegardé!) et d’autre part parce qu’un disque NAS est plus facilement susceptible d’être volé/perdu et accédé qu’un ordinateur qui est au moins protégé par un mot de passe de session.

Protégez l’accès à votre Dropbox

Il y’a toutefois un problème si vous vous faites voler votre ordinateur. Même si vous avez moyen de récupérer les données perdues en vous connectant sur le site internet de votre solution de stockage online (www.dropbox.com par exemple), il y’a quand même un risque pour que votre voleur soit peu têtu et finisse par casser le mot de passe de votre session Windows. Il accédera alors librement au dossier « Dropbox » de votre ordinateur dans lequel il y’a toute votre vie! Le mieux est donc de chiffrer ce dossier ce qui demande un peu d’effort pour la mise en place même si ça ne gêne en rien son utilisation.

Il existe un très bon tutoriel qui met en œuvre la solution de chiffrement TrueCrypt qui crée une partition chiffrée sur votre ordinateur. C’est en effet la méthode la plus simple pour chiffrer un grand nombre de documents. Vous pouvez y accéder sur ce lien : http://www.dropboxwiki.com/tips-and-tricks/encrypt-your-dropbox-using-truecrypt. C’est en anglais mais ce n’est pas très compliqué à faire et ça vaut vraiment le coup de se casser un peu la tête.

Pour les tablettes et Smartphones, la question se pose moins car il n’y a pas de dossier synchronisé contrairement au PC ; mais je recommande de protéger l’accès à votre application de stockage en ligne par un 2ème code PIN spécifique si cette fonctionnalité est disponible (c’est le cas pour Dropbox). Ce n’est pas imparable mais ça vous laisse le temps de révoquer l’accès à votre stockage en ligne sur ce terminal dès que vous vous rendez compte qu’il s’est fait voler.

dropbox-portable

Chiffrez vos données sensibles

Enfin, si vous manipulez des fichiers sensibles (par exemple un fichier dans lequel vous recensez tous vos mots de passe), vous pouvez également rajouter une couche de sécurité supplémentaire en les chiffrant. Pour cela, je recommande la solution AxCrypt qui est simple à utiliser et offre un chiffrement très robuste, même dans sa version gratuite. Jusqu’en 2014, le logiciel Truecrypt était le plus réputé mais il n’est plus maintenu depuis cette date et offre donc moins de garantie.

Avec ces mesures, vous avez mis en place un 2ème étage de sécurité qui vous permet d’être serein sur la sécurité de vos données informatiques même si le risque zéro n’existe pas, comme partout. Il existe d’autres mesures de sécurisation de votre informatique que j’aborderai dans un autre article mais si vous mettez déjà en place les dispositions de sécurité qui figurent dans cet article et dans celui qui est consacré aux mesures de base, vous faites déjà mieux que 90% des gens.

Merci d’avoir lu cet article ! S’il vous a plu, cliquez sur « j’aime » ou dites le moi dans les commentaires. A très bientôt. 

Be the first to comment on "Apprenez à protéger votre informatique familiale (2) : protégez vos données"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*