Ce que veulent les hommes d’après John Gray

« C’est mystérieux un couple. Comme les ordinateurs ou les voitures pour celui qui ne s’y connait pas en informatique ou en mécanique. Quand ça tombe en panne, on est bien emmerdé ». Hervé Prudon

Dans un article publié la semaine dernière, nous avons vu qu’homme et femme ont, l’un et l’autre, des besoins émotionnels très différents et qu’il était impératif de comprendre cela afin de pouvoir communiquer efficacement et éviter les conflits destructeurs où chacun est persuadé de son bon droit.

C’est d’ailleurs le thème central d’un best-seller reconnu à juste titre comme une véritable bible des relations hommes-femmes : « Les hommes viennent de Mars et les femmes viennent de Vénus » écrit par le psychothérapeute John Gray.

Après avoir étudié les besoins émotionnels des femmes, passons maintenant à ceux des hommes.

L’homme est une créature plus rationnelle et moins portée sur le ressenti que les femmes mais il n’en demeure pas moins qu’un homme dont l’égo a été froissé peut faire preuve d’une rancune tenace à l’égard de sa conjointe. Il faut donc faire attention où l’on met les pieds !

Règle n°1 : donnez lui du poisson

Pour commencer, une homme a besoin d’appréciation sur ce qu’il fait. John Gray évoque le cas d’un couple qui passe une soirée dans un restaurant que l’homme a réservé. La femme trouve la nourriture excellente (donc ici tout va bien, l’homme est heureux) mais se moque d’une peinture accrochée au mur du restaurant « quelle croûte ce tableau ! ». L’homme se vexe et la femme ne comprend pas pourquoi. Elle ne comprend pas que l’homme se sent attaqué dans sa compétence à choisir correctement un restaurant : « la prochaine fois tu choisiras toi-même le restaurant !».

Image par mikakaptur de Pixabay

John Gray compare l’homme à un dauphin : il faut lui donner régulièrement du poisson pour l’encourager ! N’en fait quand même pas trop mais sachez que ce qui rend un homme heureux est de vous savoir heureuse et que vous devez donc lui faire comprendre assez régulièrement que c’est le cas et qu’il a bien bossé !

A l’inverse, une épouse qui froisse l’égo de son conjoint en mettant en doute sa capacité à la satisfaire, même si c’est par maladresse et non par méchanceté, risque de se retrouver avec un mari qui va tout simplement en faire de moins en moins. C’est la vengeance des hommes blessés. Si la relation est naissante, elle se terminera brutalement sans que la femme ne comprenne vraiment pourquoi, faute d’avoir réalisé son erreur.

Règle n°2 : n’essayez pas de l’aider (sauf s’il vous le demande)

Deuxièmement, un homme a besoin de confiance, d’acceptation de la part de sa conjointe. Il déteste qu’on fasse les choses à sa place ou qu’on critique sa façon de faire. Une femme qui passe l’aspirateur sera heureuse que l’homme lui propose de poursuivre à sa place pour qu’elle aille se reposer (souvenez-vous du besoin de prévenance !). Mais, à l’inverse, si une femme fait la même proposition à son mari, celui-ci va traduire cette demande de la manière suivante : « tu es nul, il vaut mieux que je m’en occupe moi-même ! ».

De même, un homme (en tout cas moi) ne supporte pas que sa femme lui demande de faire quelque chose et qu’elle repasse ensuite derrière lui pour le refaire à sa façon. Il acceptera difficilement de voir sa femme demander son chemin à quelqu’un d’autre, même quand il est objectivement perdu, car il interprète cela comme un manque de confiance de sa part. Par ignorance, les femmes projettent souvent sur leur mari leur propre besoin de prévenance et suscitent en retour une hostilité qu’elles peinent à comprendre (« tu es vraiment susceptible ! »).

Image par Siamlian Ngaihte de Pixabay

Règle n°3 : ne forcez pas l’entrée de la grotte

Enfin, la dernière chose à savoir, c’est que quand un homme a un problème, il ne va généralement pas en parler. Il va rentrer dans sa grotte pour retourner le problème dans tous les sens et trouver une solution. La seule chose à faire est d’attendre qu’il en sorte. Il ne faut surtout pas tenter de forcer l’entrée de cette grotte, ce que font malheureusement 80% femmes car pour elle, ne pas parler c’est être fâché. Ce n’est pas le cas (même si c’est bien imité !) et faute de comprendre cela, ça se finit souvent en dispute sur l’air de « Fiche moi la paix, tu es toujours sur mon dos !».

Donc mesdames, vous l’avez compris, le secret pour ménager votre homme et éviter qu’il n’accumule tout un tas des petites rancunes qui finiront par ruiner votre couple, c’est de respecter le trigramme PAG = Poisson , Acceptation, Grotte (entrée interdite !).

Si vous pensez qu’il est difficile de répondre aux besoins émotionnels de votre partenaire, vous pouvez faire un petit jeu rigolo qui donne des résultats étonnants : profitez du dépaysement procuré par un voyage pour jouer ensembles un jeu de rôle dans lequel vous faites semblant de vous rencontrer pour la première fois.

Si vous jouez le jeu avec suffisamment de conviction, vous serez surpris de voir que votre comportement change du tout au tout par rapport à l’habitude. Vous réaliserez qu’il y’a des tas de choses que vous faisiez et que vous ne faites plus. Pour Lui : en multipliant les marques d’attention, en vous montrant plus prévenant, plus à l’écoute. Pour Elle : en vous montrant plus réceptive à son histoire et moins centrée sur vos états d’âme, en sachant le mettre en valeur, en évitant de le froisser par des remarques maladroites. Essayez, ce n’est pas si difficile et vous serez surpris du résultat !

Et vous, quel est votre secret pour prendre soin de votre couple ? Parlez-en dans les commentaires !

  •   
  •   
  •  
  •  

Be the first to comment on "Ce que veulent les hommes d’après John Gray"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*