Comment obtenir une mémoire photographique d’espion en 6 étapes faciles

Mémoire photographique

Jason Hanson est un ancien agent de la CIA qui a fondé la société Spy Escape & Evasion dont l’objectif est de vulgariser certaines techniques d’auto-défense et de protection de la vie personnelle apprises pendant ses années à l’Agence. Cet article est tiré de son blog à succès spyescapeandevasion.com

Vous connaissez peut-être l’histoire du groupe d’étudiants du MIT qui a gagné des millions de dollars dans les casinos dans les années 1980 en jouant au blackjack. Leur histoire a été rendue célèbre par le film « 21 » sorti en 2008. À partir de 1979, ce groupe parcourait les casinos à travers le pays où il utilisait des stratégies de comptage de cartes et collaborait avec d’autres membres de leur équipe pour gagner au blackjack. À un moment donné, l’équipe comptait plus de 100 membres.

Ils utilisaient divers signaux lorsqu’ils travaillaient avec leurs partenaires, par exemple en touchant leur oreille ou en vérifiant leur montre. Même si l’équipe ne faisait techniquement rien d’illégal, le comptage des cartes est quelque chose qui vous vaudra habituellement d’être expulsé d’un casino. Mais la partie de l’histoire que vous connaissez sans doute moins est comment l’équipe de Blackjack du MIT s’est finalement fait attraper.

Crédit photo Roxanne Ready

L’homme qui n’a jamais oublié un visage

 En 1967, Robert R. Griffin et son associé Beverly S. Griffin fondent Griffin Investigations, une firme d’enquête privée spécialisée dans l’industrie du jeu vidéo. À son apogée, l’entreprise était employée par près de la moitié des casinos les plus importants aux États-Unis pour détecter les joueurs professionnels qui utilisaient des martingales afin de battre le casino.

Robert s’est servi de sa mémoire photographique pour aider à identifier les membres de l’équipe de Blackjack du MIT, ce qui a fini par mettre fin à leur série de gains. Sa mémoire photographique était si bonne qu’il pouvait reconnaître les gens, même quand ils portaient des déguisements.

Par exemple, Griffin a remarqué un jour dans un casino un homme en fauteuil roulant et il s’est souvenu qu’il avait vu le même homme quelques jours plus tôt dans la rue sans fauteuil roulant. Il a alerté la sécurité du casino et lorsqu’il s’est approché, l’homme a sauté de son fauteuil roulant et s’est enfui.

La mémoire photographique est une compétence qui peut s’avérer utile à bien des égards – que vous l’utilisiez pour votre sécurité personnelle (comme remarquer une personne ou la voiture qui vous suit) – ou pour vous souvenir d’informations importantes.

Selon Warren Reed, un ancien espion formé par les services secrets australiens et britanniques, la mémoire photographique n’est pas innée mais s’acquiert grâce à technique qu’on peut apprendre. Cette technique la voilà.

Faites une promenade dans le sentier de votre mémoire

Lorsqu’il mentionne la mémoire photographique, Reed parle en fait de se souvenir des choses sous forme d’images avec beaucoup de détails. Le processus d’apprentissage de cette technique se fait en six étapes :

  1. Imaginez votre maison d’enfance ou tout autre endroit où vous avez vécu pendant longtemps et dont vous connaissez chaque centimètre carré. Vous devez pouvoir vous imaginer très clairement cet endroit dans ses moindres recoins.
  2. Créez un chemin. Imaginez que vous marchez dans l’endroit que vous avez choisi. Commencez par la porte d’entrée et visualisez un chemin qui traverse chaque pièce, y compris les salles de bains, les placards et les couloirs. Alors que vous imaginez votre chemin à travers la maison, assurez-vous de cataloguer tous les coins, recoins et meubles. Finissez votre chemin par la porte d’entrée où vous avez commencé.
  3. Imaginez ce dont vous voulez vous souvenir. Imaginez l’information dont vous voulez vous souvenir – que ce soit une personne, un lieu, une histoire, une série de nombres, un objet ou une séquence d’événements.
  4. Placez vos souvenirs dans la maison. Prenez chaque élément ou détail important de l’histoire, de l’objet, de l’événement ou de la personne dont vous voulez vous souvenir et placez-le dans votre maison quelque part le long du chemin que vous avez créé – comme sur une table, une chaise, une étagère ou un mur.
  5. Faites ressortir vos souvenirs. Supposons que vous essayez de vous souvenir d’une longue série de chiffres ou d’une histoire compliquée que quelqu’un vous a racontée. Plus ce souvenir comporte d’éléments marquants ou inhabituels, plus vous aurez tendance à vous en souvenir. Utilisez cette technique en ajoutant un élément inhabituel à la chose dont vous essayez de vous souvenir, comme une couleur étrange ou une texture unique.
  6. Remontez votre chemin. Après avoir placé chaque chose que vous voulez mémoriser le long du chemin à l’intérieur de votre maison, commencez par la porte d’entrée et parcourez de nouveau le chemin en vous arrêtant à chaque endroit où vous avez placé un objet dont vous voulez vous souvenir. En plaçant ce que vous voulez mémoriser dans un endroit précis à l’intérieur de votre maison, vous l’ancrer dans votre mémoire avec cette maison.

Même si beaucoup d’entre nous ne se souviennent probablement pas de ce qu’ils ont mangé au petit-déjeuner, la vérité est que la mémoire photographique est une compétence que tout le monde peut apprendre et utiliser. Plus vous pratiquerez cette technique, plus elle sera facile à mettre en œuvre. Alors pourquoi ne pas essayer ?

Recherches utilisées pour trouver cet article :avoir une memoire photographique, comment avoir une memoire photographique

Be the first to comment on "Comment obtenir une mémoire photographique d’espion en 6 étapes faciles"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*