Pour maitriser votre budget, organisez d’abord vos comptes bancaires

Compte bancaireCredit photo par John PX

Il existe pas mal d’approches différentes sur la bonne façon de gérer un budget familial (certaines meilleures que d’autres) mais, concernant l’organisation des comptes bancaires, il existe une seule bonne méthode que j’applique et qui consiste à créer 3 comptes bancaires différents afin de pouvoir maîtriser facilement votre budget.

– un compte pour les dépenses courantes qui sont budgétisées (ex : loyer, électricité, internet, téléphone, dépenses alimentaires, essence, assurances, etc.) ; c’est sur ce compte que sont versés le ou les salaires. Normalement, on sait chaque mois ce qui rentre et ce qui sort sur ce compte ce qui permet de le maîtriser. Si le montant d’un poste varie chaque mois (par exemple l’essence), faites une estimation majorée et affinez la par la suite en prenant une petite marge de sécurité (typiquement 10%). Le plus délicat concerne le poste de “dépenses alimentaires” qui est un gros poste assez variable et qui doit être maîtrisé. Ça sera l’objet d’un prochain post. Les impôts passent également sur ce compte donc prenez l’habitude d’être mensualisé.

– un compte investissement : c’est le compte “préparation du futur”, celui sur lequel vous virez l’argent correspondant à vos investissements. Il peut s’agir par exemple des mensualités d’un emprunt immobilier qui a servi à acheter un appartement (si vous percevez des loyers, versez les sur ce compte). Ça peut être aussi le PEL sur lequel vous faites chaque mois un virement en préparation d’un achat immobilier futur. Ou celui à partir duquel vous abondez chaque mois une assurance vie. Le compte “investissement” est celui avec lequel vous vous payez vous, une fois que vous avez payé votre propriétaire (loyer), vos fournisseurs (électricité, téléphone, internet), votre garagiste, votre supermarché, etc. Veillez donc à y verser un petit quelque chose chaque mois, même si c’est symbolique.

– un compte épargne : c’est le compte avec lequel vous payez tout ce qui est hors budget : un coup dur comme une voiture qui tombe en panne et qu’il faut réparer. Ou des vacances ou des stages pour les enfants qu’il faut payer. C’est votre réserve de sécurité, veuillez à toujours y avoir au moins deux mois de salaire en cas de gros coup dur. C’est également le compte sur lequel je passe les dépenses de santé car ce type de dépense crée de gros mouvements de trésorerie entre les dépenses et les remboursements qui peuvent être importants (surtout pour les lunettes et les soins dentaires) et qui “polluent” le compte “dépenses courantes”. Avec trois enfants jeunes, je vire 150€/m pour couvrir l’écart entre ce que coûtent les soins de santé et ce que remboursent la sécurité et les mutuelles.

Ceux qui ont la fibre humanitaire ont l’habitude de rajouter un 4ème compte “dons” pour les dons aux associations ou pour aider des personnes en difficultés. C’est une bonne habitude qui permet de se rendre compte qu’avec 50€/m, on peut verser 600€/an à des associations (sans parler de la défiscalisation qui va avec). Personnellement, je préfère verser un petit quelque chose sur les deux comptes individuels de mon épouse et de moi-même et chacun fait ce qu’il veut avec (y compris des cadeaux à son conjoint!).

3 voire 4 comptes bancaires, ça peut sembler beaucoup mais les banques en ligne permettent désormais d’ouvrir des comptes pour quelques euros par mois. Il existe même le compte Nickel qui ne coûte que 20€/an mais qui ne permet pas d’avoir un chéquier. Leur Mastercard(R) associée est à débit immédiat ce qui en fait une bonne solution pour maîtriser des postes difficiles comme celui des « dépenses alimentaires » mais également pour faire des achats sur internet (la carte ne permet pas de dépassement).

En cas d’emprunt pour réaliser un investissement immobilier, la banque prêteuse vous demandera probablement de domicilier vos revenus chez elle. Demandez alors à ouvrir 2 comptes, un compte « vie courante » sur lequel vous domiciliez vos revenus, et un compte « investissement » sans carte ni chéquier (donc peu cher voire gratuit) sur lequel la banque prélève les mensualités de crédits et sur lequel vous faites verser les loyers de votre investissement (ce qui aura également l’avantage d’en faciliter leur suivi). S’il s’agit de votre résidence principale, le mieux est là encore de prélever les mensualités sur le compte « investissement » car acheter sa maison, c’est aussi construire son patrimoine.

1 Comment on "Pour maitriser votre budget, organisez d’abord vos comptes bancaires"

  1. Parce que ça correspond à l’organisation du budget qui est découpée en dépenses vie courante, dépenses pour épargner et dépenses pour investir.
    Si on mélange les 3 comptes, leur suivi est beaucoup plus compliqué et ça demande plus de boulot tout simplement. L’idée est vraiment de se simplifier la vie.
    Par exemple, le compte DVC n’a pas vocation a trop évoluer car il rentre à peu prés la même chose que ce qui sort. Avec un compte dédié, vous faite un check du solde tous les fins de mois (toujours à la même date, le 30 par exemple) et vous voyez d’un mois sur l’autre s’il y’a de grosses différences. C’est tout ça prend 5 minutes et c’est vraiment le plus simple et le plus efficace.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*