Découvrez le secret pour économiser 25% sur vos dépenses de supermarché

Vous le savez sans doute, les dépenses de supermarché sont un des postes qui pèsent le plus lourd dans un budget familial. D’après une étude de l’INSEE réalisée en 2015, une famille de 4 personnes consacre environ 800€/m aux dépenses d’alimentation (hors restaurant, snack, café) soit 200€/semaine. A cela il faut ajouter les dépenses pour l’hygiène et la santé ainsi que pour l’habillement.

Pendant longtemps, je désespérais de pouvoir maîtriser ce poste qui me semblait excessivement lourd. Il ne semblait pas y avoir d’autres moyens que de laisser une fortune chaque semaine pour manger, nettoyer et habiller ! Mais je constatais également que nous manquions de place dans le frigo et qu’il n’était pas rare que nous ayons à jeter des produits qui s’étaient périmés faute d’avoir été consommés. Bref, il y’avait surement moyen de faire mieux.

Une option est d’acheter moins cher mais ce n’est pas la plus efficace car les prix sont déjà archi-tirés dans l’alimentaire et il y’a peu de marge pour réaliser des économies ; Ce qu’il faut c’est acheter moins et pour cela, la théorie enseigne qu’il ne faut jamais (jamais !) aller au supermarché sans avoir fait au préalable une liste de courses faute de quoi c’est la porte ouverte à toutes les dérives. La grosse difficulté est que l’écriture d’une liste de courses est un long pensum que beaucoup de personnes n’ont pas le courage de s’infliger. Il fallait donc trouver une solution.

La magie de la planification de repas

Un jour, je suis tombé sur le blog Menuhebdo qui propose une méthode et des outils intéressants de planification des repas, issus pour certain de l’industrie de restauration de masse (les cantines). Pour être honnête, je n’ai pas eu le courage de mettre en œuvre la méthode proposée mais, avec mon épouse, nous avons quand même décidé de tenter cette idée de planification de repas en version allégée. Et c’est là que les choses ont vraiment changé !

Mais commençons par le commencement : l’étape n°1 est d’établir une liste de repas simples et rapides à réaliser que vous savez cuisiner. Par exemple : purée  jambon, saucisse lentille, conserve ravioli, épinards-œuf-poisson pané, croque-messieurs, purée nuggets, pâtes (recettes diverses), purée viande hachée, hot-dog, soupe, haricot poulet, quenelles purée, omelette, pommes de terre rissolées croque-dodu, crêpes jambon-fromage, etc.

Ce n’est pas de la grande cuisine mais quand on est deux à travailler et qu’on a trois monstres à nourrir, il faut savoir faire simple, efficace et, si possible, équilibré. L’idée est aussi de ne plus se prendre la tête avec la sempiternelle question « qu’est ce que je vais pouvoir faire à manger ce soir ? » et, également, que celui qui ne cuisine pas dans le couple (c’est à dire moi 🙂 ) ait enfin l’occasion de mettre la main à la patte avec des recettes qu’il maîtrise. Rien que pour cela, faire cet effort vaut vraiment le coup.

Ecrire une liste de course rapide et efficace

L’étape suivante est de choisir des repas dans votre liste (en tirant au hasard par exemple) pour établir une planification des repas pour la semaine allant du samedi au samedi (le jour des courses en théorie) ; puis de faire le point sur ce qui manque en faisant la tournée des vos placards, frigos et congélateurs. Avec un peu de pratique, ça va assez vite et vous vous rendrez compte que vous avez déjà pas mal d’ingrédients planqués dans vos placards que vous n’avez pas à acheter !

Viens enfin la fameuse liste de courses évoquée au début de ce poste : il s’avère qu’elle devient tout à coup beaucoup plus simple à écrire. Nous la divisons en 3 parties :

  • La partie « repas » qui inclut les achats nécessaires pour la liste de repas de la semaine ainsi que les boissons.
  • La partie « goûter et petit déjeuner » où on retrouve plus ou moins les mêmes choses d’une semaine sur l’autre (y compris le fichu Nutella qui coûte une fortune mais que les enfants adorent).
  • Et enfin la partie « Hygiène et entretien » qui est facile à comprendre. Pour cette dernière partie, j’ai accroché tableau blanc Velléda au mur (avec des marqueurs) où chacun note au fil de l’eau ce qui lui manque : brosse à dents, dentifrice, lessive, etc. Une fois que chacun a pris le coup, cette méthode marche étonnamment bien.

Un résultat étonnant : -20 à 25% sur votre facture !

Ne reste plus qu’à se munir de la liste et à partir au supermarché faire les courses. Si vous suivez cette méthode, vous allez constatez que vos dépenses de supermarché chutent miraculeusement de 20 à 25%, par rapport à ce que vous dépensiez sans avoir fait de listes. L’important est de s’en tenir impérativement à la liste et de n’y ajouter que ce qui a été éventuellement oublié (ce qui peut arriver).

Si vous voulez avoir une idée de ce que vous allez dépenser en fonction de votre liste de courses, voilà une méthode simple mais très efficace : pendant au moins 6 semaines, relevez sur vos facturettes de supermarché le montant total et le nombre d’articles achetés (cette information figure sur la facturette). Puis faites le total des deux chiffres et divisez enfin le total « montant total » par le total « nombre d’article ». Vous obtiendrez le prix moyen des articles que vous achetez.

Par exemple, voici un relevé que j’ai effectué pendant 7 semaines : 163€/41 articles ; 228€/64; 209€/46 ; 235€/49; 206€/50 ; 186€/54 ; 231€/68. Le total des 2 chiffres donne 1458€/362 articles soit 4,03€ par article. Notez bien que la Polynésie française, où je réside, est au moins 1,5 fois plus chère que la métropole donc ne vous étonnez pas d’obtenir un chiffre plus petit si vous faites l’exercice.

Une fois que vous avez cette information, vous n’avez plus qu’à multiplier le nombre d’articles de votre liste par ce chiffre pour avoir une idée approximative du prix total. Cette méthode est très simple et étonnamment fiable. L’autre intérêt de cette astuce est que si vous décidez d’acheter des articles non prévus, vous connaîtrez grosso modo leur impact sur votre facture finale.

En résumé, le secret de la maîtrise de vos dépenses de supermarché est la planification de repas qui permet de réduire de façon drastique le poste de dépense alimentaire tout en simplifiant considérablement l’écriture de votre liste de courses et en éliminant aussi pas mal de gâchis.

Alors pourquoi ne pas essayer ? Si vous aussi vous avez une méthode pour réduire vos dépenses de supermarché, partagez-là dans les commentaires !

2 Comments on "Découvrez le secret pour économiser 25% sur vos dépenses de supermarché"

  1. Salut NIcolas,
    complètement d’accord avec toi, j’ai fait d’énormes économies en faisant mes menus et ma liste de courses en fonction. Et quel gain de temps ! Moins vous passez de temps dans le supermarché mois vous serez tenté de succomber aux stratégies marketing.
    C’est un moyen tellement simple de réduire ses dépenses 🙂

    • Bonjour Patricia, merci pour ton témoignage. C’est effectivement un moyen simple de faire des économies et qui marche étonnamment bien!

Leave a comment

Your email address will not be published.


*