Un truc incroyable pour accélérer votre ordinateur

Fast computerCrédit photo Il Kelly

Si vous êtes comme moi, il n’y a rien qui vous met plus en pétard qu’un ordinateur qui rame. Dans mes jeunes années, j’ai même balancé une UC sur un mur après un énième « écran bleu de la mort » de Windows98. Je n’en suis pas fier mais il faut dire que cet OS était vraiment une sacrée daube.

Il était un temps ….

Dans ces années-là, le grand jeu était de construire son ordinateur de ses mains en achetant des pièces chez les petits revendeurs chinois de la rue Montgallet. Depuis les Grosbill.com et autres Ldlc.com ont pris le relais. Un autre grand jeu était d’accélérer son ordinateur en overclockant son processeur qui, du coup, se mettait à chauffer ce qui nécessitait de le badigeonner de pâte thermique et d’investir dans un ventilateur surpuissant qui faisaient autant de bruit qu’un hélicoptère Puma au décollage.

C’est l’époque où on se moquait gentiment des joueurs de console (les « consoleux ») persuadés que les Xbox et autres Playstation n’égaleraient jamais en résolution et en jouabilité un bon vieux PC doté d’une carte graphique dernier cri. Bah on avait tort sauf peut-être pour les jeux de stratégie type « Total War »  ou « Starcraft ».

Bref vous l’avez compris : avoir un ordinateur rapide a toujours été indispensable en ce qui me concerne, un ordinateur lent me rend tout simplement dingue, ça fait vraiment ressortir mon côté psychopathe. L’incroyable développement de la puissance des processeurs, la possibilité de gaver son ordinateur de mémoires RAM toujours plus rapides et le fait que Microsoft ait eu la bonne inspiration de re-développer une OS qui tienne enfin la route depuis la version XP a permis d’éviter que se reproduise le malheureux drame de feu mon vieux PC sous Windows98. Mais ce n’était quand même pas le nirvana.

Et lux fit !

Puis est apparu une techno tout simplement incroyable qui permet à votre ordinateur de démarrer en quelques secondes et aux applications de se lancer plus vite que leur ombre. Une fois que vous l’aurez essayé, vous ne pourrez plus vous en passer. Cette techno, c’est le disque dur SSD (Solid-State Drive).

Sans rentrer dans les détails, il s’agit d’une techno de disque dur qui utilise un fonctionnement similaire à celle des clés USB. Comme un disque SSD ne comporte pas de pièces mécaniques en mouvements, il est moins fragile et moins bruyant qu’un disque dur classique. Mais son grand avantage porte surtout sur les temps d’accès qui sont nettement inférieurs ce qui donne des performances époustouflantes.

Encore vendus à des prix prohibitifs il y’a quelques années, il est désormais possible d’acheter un bon disque SSD de 500Go pour mois de 200€. Mais comme pour les clés USB, il y’a des marques de bonne qualité et d’autres qu’il vaut mieux éviter. Les bonnes marques sont Kingston, Samsung, Crucial et, dans une moindre mesure, SanDisk. Par contre, je ne suis pas fan de la marque OCZ et, de manière générale, de tout ce qui vient de Toshiba.

Il existe de multiples tutoriels sur internet pour installer un SSD dans votre ordinateur. Il faut d’abord cloner votre vieux disque sur le disque SSD puis installer votre disque SSD. L’avantage du clonage est que vous retrouverez votre PC à l’identique sans rien avoir à réinstaller. Mais vous pouvez aussi décider de faire réinstallation complète qui permet d’éviter les quelques problèmes posés par le clonage, en particulier les applications qui se mettent à planter sans raison.

N’oubliez pas non plus que la mémoire RAM de votre ordinateur a son importance, surtout si vous avez l’habitude d’ouvrir, comme moi, 15 fenêtres internet en même temps. Le minimum c’est 4Gb mais je vous conseille de passer à 8Gb. Augmenter la RAM d’un ordinateur/portable ni cher ni compliqué, le problème c’est plutôt de trouver une marque qui soit compatible de votre carte mère. Pour cela, il existe des marchands spécialisés comme Mr Memory qui a bonne réputation.

Si vous êtes décidé à vous lancer et à avoir un PC sous stéroïde, je vous donne quelques conseils supplémentaires dans le paragraphe suivant. Ils viennent en complément des nombreux tutoriaux que vous trouverez sur internet et portent sur des points sur lesquels vous serez peut-être amenés à buter pendant l’opération.


Quelques conseils en plus que vous aurez du mal à trouver sur internet

  • Votre disque SSD doit être partitionné en MBR. Ne cherchez pas c’est comme ça sinon Windows10 ne s’installera pas. La manip est simple, elle utilise la fonction DISKPART et elle est décrite sur le lien suivant.
  • Si vous partez d’une réinstallation complète, il vous faudra faire une CD-Rom ou une clé USB d’installation Windows10. Rien de compliqué, tout est décrit sur ce lien. L’installation, et notamment l’installation des pilotes, se fait toute seule. Pour ceux qui ont connu la galère des réinstallations sous les versions précédentes de l’OS Microsoft, c’est (presque) magique.
  • Si vous avez eu la bonne idée de migrer sur Windows10 avant la date limite fixée par Microsoft et que vous n’avez pas changé la carte mère de votre PC, vous n’aurez pas besoin d’acheter une licence. Sinon faites une recherche et achetez une clé d’activation windows10. C’est beaucoup moins cher que d’acheter la licence elle-même, je ne sais pas pourquoi.
  • Pour cloner votre disque dur, j’ai essayé pas mal d’utilitaires et celui qui m’a posé le moins de problème est XXClone. En plus il est gratuit. Le truc, c’est qu’il faut que votre nouveau disque dur SSD soit « bootable » c’est-à-dire qu’il faut qu’il soit reconnu au départ par l’ordinateur. Donc vous allez dans « Bootup settings »/ « Make Bootable » et vous choisissez « Write MBR ». Là aussi ne cherchez pas, ça marche. A partir de là, vous pouvez lancer le clonage.

  • Pour que XXClone trouve votre disque SSD sur lequel il doit cloner votre disque dur, il faut le connecter à votre ordinateur. Pour cela le plus simple est d’utiliser une connexion USB via un adaptateur Sata/USB qui coûte une dizaine d’euros. Mais si vous avez une connexion Sata de disponible dans votre UC (et le câble Sata qui va avec), ça ira plus vite.
  • Si XXClone ne trouve pas votre disque SSD bien qu’il soit connecté à votre ordinateur, appuyer sur la petite icone « diskmgmt » en haut à droite de XXClone qui lance l’utilitaire « gestionnaire de disque » de Windows. Votre disque apparaitra en « non alloué ». Faite clic-droit, choisissez la première option « Nouveau volume simple » et faites « Suivant» jusqu’à arriver à la fin. Au passage, c’est à ce moment-là que vous pouvez créer plusieurs partitions pour votre disque si le cœur vous en dit (fenêtre « Specify Volume Size »).

Une fois que vous avez cloné votre disque, vous n’avez plus qu’à ouvrir votre ordinateur et remplacer votre vieux disque dur par votre disque SSD flambant neuf. Pour les portables c’est un peu plus compliqué mais il existe plein de tutoriels sur Youtube : il vous suffit de bien identifier la marque de votre ordinateur portable.

A la suite du clonage, vous constaterez peut-être des anomalies de fonctionnement comme par exemple le menu démarrer qui ne fonctionne plus ou Office qui fait des siennes ou une application qui se met à planter. Pour Windows, ne vous compliquez pas la vie en cherchant à traiter le problème : insérer simplement le CD-Rom / clé USB d’installation et lancer une réinstallation en précisant bien qu’il doit conserver les applications et les données. Pour Office, là aussi, c’est bien fait : vous aller dans « Paramètre/Applications et fonctionnalités », vous trouvez « Microsoft Office », vous faites un clic-droit, « modifier » et « réparer ». Pour les autres applications qui posent souci, le plus simple est de désinstaller puis réinstaller l’application.

4 Comments on "Un truc incroyable pour accélérer votre ordinateur"

  1. Bonjour,
    Je vais être taquin, si vous souhaitez réellement un PC qui démarre rapidement, quittez windows.
    C’est lent et ça s’embourbe facilement!

    Pour comparer, j’ai mon vieux portable vieux d’environ 10 ans.
    Disque dur et chargeur mort une fois, batterie à durée aléatoire.
    Sous Ubuntu dernière génération LTS (un veau par rapport à la précédente)

    Le portable de madame sous Win10, moins de 3 ans, 2 fois plus de RAM, de processeur, de tout en fait.

    C’est simple quand j’utilise son ordi, au bout de 5 minutes il n’en peux plus!
    Le mien me supporte depuis 10 ans.
    Donc bon, le matériel est loin de tout faire! 😉

    • C’est vrai c’est effectivement une bonne option. Le truc c’est que j’apprécie beaucoup Linux mais en tant qu’ancien gamer, c’était tout simplement pas possible! 😉 et puis il faut être réaliste, l’OS de Crosoft tient 90% du marché des PC et ils ont quand même fait des progrés depuis XP. Je sais qu’il est de bon ton d’agonir Microsoft et pendant longtemps, ça se justifiait entièrement mais je trouve Windows 10 de bonne facture et ils ont eu aussi l’intelligence de le proposer gratuitement. Bref ça m’arrache la bouche de dire ça mais il faut reconnaître qu’ils évoluent plutôt dans le bon sens.

      • Bonjour,
        Avant j’utilisais XP que j’aimais bien.
        Après je suis passé sur un nouveau Windows (10 peut être), mais on a rapidement eut des incompatibilités d’humeur.

        Pour Ubuntu, je suis à l’origine un anti-Unix.
        Mon premier Unix a planté au démarrage (Red Hat), le second à l’utilisation (Mandrake).
        Force est de constater que si Windows a fait quelques progrès, côté unix, c’est un véritable changement qui a eut lieu!

        Ensuite, Pour Unix, il y a toujours des émulateurs windows qui sont pas trop mal fait, et assez intuitifs (Wine par exemple).

        Concrètement pour une utilisation standard la différence entre l’un et l’autre est vraiment minime (si ce n’est la vitesse d’Ubuntu par rapport à Windows).
        C’est dés qu’on veux aller dans le poussé qu’on perçoit quelques différences.
        En plus, depuis que je suis passé sous Ubuntu, j’ai oublié les notions de défrag, de nettoyage de disque, et autre côté casse pieds à Windows…
        Mon Ubuntu est une poubelle, mais il marche sans faillir! 😉

        Concrètement, je ne critique pas Windows gratuitement, mais clairement car je trouve le produit peu optimisé.

        • Super intéressant merci David pour ta contribution. Tu vas peut-être me tenter sur ce coup là! 😉

Leave a comment

Your email address will not be published.


*