Ce que veulent les femmes – La leçon la plus importante du best-seller de John Gray

« Le drame réel et insoutenable est que la femme épouse l’homme en espérant qu’il va changer, et il ne change pas, alors que l’homme épouse la femme en espérant qu’elle ne changera pas, et elle change. » – Jean Dion

Ne faites pas comme moi. Du moins pas comme moi il y’a quelques années. Comme beaucoup d’hommes mariés, je me suis dit que j’avais fait le nécessaire pour apporter tout le bonheur du monde à mon épouse et que j’avais donc rempli ma mission : un beau mariage, une belle maison et de beaux enfants. Dossier clos.

Mais ça ne marche pas comme ça et il m’a fallu quelques années pour comprendre qu’un couple, ça s’entretient, comme un jardin. Si vous négligez de faire cet effort, vous finirez par en payer le prix.

Vous allez me dire : bon ok Niko c’est bien gentil mais comment on fait pour « entretenir son couple » ?! C’est là qu’il faut absolument lire l’excellent best-seller de John Gray « Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus » pour comprendre que hommes et femmes ont des besoins émotionnels très différents et qu’il faut donc savoir apporter à chacun des réponses adaptées.

Ce point est très important car il permet de réaliser qu’on a parfois du mal à se comprendre et qu’on se dispute en toute bonne foi de part et d’autre. Quand mon épouse me dit « on ne part jamais en vacances ! » alors qu’on est parti en voyage en Nouvelle-Zélande l’année dernière, je ne dois pas comprendre « Tu me déçois, je m’ennuie avec toi ! » et je ne dois pas répondre « Mais tu dis n’importe quoi, ce n’est pas vrai, on est parti en NZ l’année dernière ! ». Je dois simplement comprendre que mon épouse exprime un ressenti et non pas un fait objectif : « J’ai envie qu’on oublie le travail et qu’on parte en vacances pour passer du temps en famille ».

Il y’a bien sûr des exceptions mais dans la plupart des cas, l’homme se positionne dans le champ du rationnel alors que la femme est dans celui de l’émotion. Ce n’est ni bien ni mal, la nature étant extraordinairement bien faite, il se trouve que ces deux champs sont complémentaires.

Ma femme, par exemple, est très douée pour créer du réseau grâce à son empathie naturelle. Ses élèves l’adorent car elle sait jouer sur les émotions et utilise parfois ce que je qualifie – un peu choqué – de chantage affectif : « je suis triste, vous savez le mal que je me donne pour vous et c’est tout ce que j’obtiens en retour ?! ». Et c’est dingue mais ça marche, même avec de grands gaillards  de 100 kg. Un homme (en tout cas moi) a vraiment du mal à comprendre cela !

Donc pour en revenir à notre question, selon que vous soyez homme ou femme, que faut-il apporter à votre conjoint pour « entretenir votre couple » ? Voila la réponse que donne John Gray pour les femmes (nous verrons les hommes dans le prochain article) :

  • Pour commencer, une femme a besoin D’ATTENTION : vous l’avez séduite, vous êtes solidement installés ensembles, vous pensez que vous avez rempli votre mission : grave erreur ! Une femme a besoin de preuves quotidiennes d’amour, elle a besoin de sentir qu’elle est toujours une princesse. Gros cadeau ou petit cadeau, ça a peu d’importance car c’est l’attention qui prime. Donc creusez vous les méninges (c’est la partie la plus compliquée) et trouvez des occasions régulières de lui manifester que vous pensez à elle. Faites par exemple l’effort de recenser et de respecter ses petites manies (son thé avec ou sans sucre, etc.). Pensez à un jardin qu’il faut entretenir un petit peu chaque jour.

  • Ensuite une femme a besoin de PRÉVENANCE. John Gray évoque le cas d’une femme qui passe l’aspirateur. Ce qu’elle attend, ce n’est pas qu’on lui dise qu’elle est vraiment la meilleure maîtresse de maison du monde (alors qu’un homme oui) mais que vous lui proposiez de poursuivre à sa place et d’aller se reposer. Une femme peut se montrer vraiment horripilante pour un homme quand elle projette sur lui son besoin de prévenance : par exemple, au restaurant, elle va insister lourdement pour vous faire goûter son poisson qui ne se marie absolument pas avec votre plat de tripes à l’ancienne. Ou elle va venir mettre son petit bazar dans vos affaires pour que votre lavabo soit bien propre (« mais je ne veux paaaasss !»). Alors, un conseil, si vous voulez avoir la paix, faites en sorte de satisfaire ce besoin!
  • Enfin, une femme a besoin D’ÉCOUTE. De part sa nature émotionnelle (et, disons-le, hormonale), une femme passe par des états émotionnels qui sont très variables en comparaison de la plupart des hommes. Donc quand votre femme se lâche en ayant l’air de vous reprocher tous les maux de la Terre, il faut simplement l’écouter et hocher la tête d’un air compréhensif. Ne pas essayer de couper la vague émotionnelle, ne pas essayer de trouver une solution à son problème (ce que vont faire 80% des hommes), ça ne sert à rien. Ecouter en hochant la tête et en glissant 2 ou 3 mots compréhensifs (« oui c’est clair » ou « je comprends ») de temps en temps. Pour moi qui aie autant d’empathie qu’un parc à huîtres, c’est terrible à faire mais ça marche vraiment et ça ne coûte pas cher. Donc un bon plan à essayer.

Pfff ! vous allez me dire que c’est compliqué mais en réalité, ce comportement idéal est souvent celui que vous aviez au début de votre relation : vous étiez plein de petites attentions et vous preniez même le temps d’écouter les états d’âme de votre future moitié, même si ça ne vous passionnait pas outre mesure. La semaine prochaine, je vous proposerai un petit exercice amusant qui permettra de toucher du doigt cette différence d’attitude.

D’ici là, si vous êtes un homme, gardez en tête ce moyen mnémotechnique : APE = Attention, Prévenance, Ecoute. Si vous parvenez à couvrir ces 3 besoins, votre couple est à peu prés sûr de fêter ses noces de diamant!!!

  •   
  •   
  •  
  •  

Be the first to comment on "Ce que veulent les femmes – La leçon la plus importante du best-seller de John Gray"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*