Les cinq poisons mortels du couple

poisonCrédit photo eLKayPics

Il est difficile de produire un blog sur l’efficacité familiale sans parler de ce qui constitue le fondement d’une structure familiale solide : un couple stable et uni. Au delà du drame qu’il représente, un divorce est un facteur d’appauvrissement majeur qui peut mettre en l’air un patrimoine patiemment accumulé. L’intérêt de la dot versée par les parents de la mariée dans l’antiquité était d’ailleurs de forcer la “stabilité du couple” car cette dot était récupérable (avec intérêt) par la mariée en cas de divorce (sauf cas d’adultère).

Entretenir son couple est un travail de longue haleine qui est souvent négligé. Mais avant d’en arriver là, il faut savoir qu’il existe cinq poisons qui sont mortels pour n’importe quel couple et dont il faut absolument se méfier.

Le premier d’entre eux est la violence ce qui est une évidence bien comprise de nos jours, je ne détaille pas.

Le deuxième poison est également une forme de violence, il s’agit des insultes. Il peut arriver qu’une insulte malheureuse soit lancée dans le feu d’une conversation orageuse mais c’est quelques chose qu’il faut vraiment éviter car la répétition des insultes creuse un fossé du même ordre que la violence. Le besoin de respect mutuel est un moteur du couple et le saper est une trés trés mauvaise idée.

Le troisième poison est plus subtil, c’est celui d’évoquer de manière régulière l’idée de séparation. Cette habitude peut sembler moins grave que les insultes mais elle est tout aussi toxique car elle fait rentrer progressivement l’impensable (se séparer, divorcer) dans le champ du possible : l’idée de divorce fait progressivement partie du paysage mental. Ne prenez pas de risque et n’évoquez jamais cette idée, même dans le feu d’une dispute.

Un poison excessivement vicieux et dévastateur est le mensonge. On  pense bien évidemment au mensonge lié à une relation extraconjugale mais, en réalité, le mensonge porte sur des tas d’autres domaines importants : une addiction qu’on cache; un bien matériel ou une dette dont on évite de parler à son époux(se); une ancienne relation qu’on continue de fréquenter sans en parler à son conjoint, etc. Le mensonge est un poison lent qui sape un couple car il finit tôt ou tard par faire surface, soit à la suite d’une découverte du conjoint, soit parce qu’au fil du temps, le conjoint sent intuitivement qu’il y’a un « trou de sincérité ». De manière consciente ou pas, il met en place des barrières de protection qui signent la fin du couple, à plus ou moins longue échéance.

Enfin, le dernier poison est une erreur malheureusement répandue qui consiste à critiquer son conjoint devant autrui. La première règle d’un couple qui fonctionne est que son intimité doit être préservée sauf en cas d’évenement grave (violence en particulier mais le couple est déjà mort dans ce cas de figure). Ce qui se passe dans le couple reste dans le couple, aussi bien vis à vis des amis que de la famille. Dans le même ordre d’idée, il ne faut jamais accepter la critique de son conjoint, même quand elle émane d’un ami ou de la famille, même quand on estime que cette critique est justifiée. Critiquer son conjoint devant autrui ou accepter la critique de son conjoint sera ressenti comme une véritable trahison par celui-ci, ce qu’on ne mesure pas forcément à l’instant où ça se passe. Plus qu’une question d’orgueil, c’est la confiance qui lie le couple qui sera sérieusement mise à mal et qui signera sa fin. A l’instar des insultes, c’est une erreur qui est rattrapable au début mais qu’il convient absolument d’éviter pas la suite.

Be the first to comment on "Les cinq poisons mortels du couple"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*