Comment acheter de l’or physique avec seulement 100€/m ?

Dans un précédent article, j’ai expliqué pourquoi il était important, selon moi, d’avoir une partie de son patrimoine investi en or physique. En tant qu’investissement, l’or physique a clairement des défauts, en particulier le fait qu’il génère des frais de stockage.

Mais il reste la meilleure protection existante contre la poussée inflationniste actuelle.

Et il pourrait aussi se révéler être une excellente affaire dans les années à venir, comme je l’explique dans cet article.

Pourquoi l’or physique et pas l’or papier ?

Pour acquérir de l’or, la solution la plus simple et la moins couteuse est d’ouvrir un compte titre ordinaire (CTO) auprès d’un courtier (par exemple Boursorama ou Bourse Direct ou Degiro) puis d’acheter des parts d’ETF (Exchange Trade Funds) qui répliquent le cours de l’or.

Par exemple l’ETF Ishares Physical Gold (GLD) qui est le plus connu.

C’est ce qu’on appelle de « l’or papier » car vous n’êtes pas en possession d’onces de métaux précieux mais d’un morceau de papier qui vous donne droit à un morceau d’or.

Le problème est que l’émetteur de l’ETF ne possède en réalité qu’une toute petite fraction (moins de 1%) de l’or qu’il vend.

En pratique, très peu de gens demandent à transformer leur part d’ETF en or et se contentent d’acheter et de vendre leurs parts d’ETF. Donc ça ne pose pas de problème … tant que tout va bien.

Les ETF sur l’or sont donc d’excellents produits pour spéculer mais pas pour protéger votre patrimoine.  

Mais comment acheter de l’or physique quand on a des moyens limités ?

L’or physique c’est bien mais un petit lingotin de 50g coûte plus de 2500€ et une pièce d’or Napoléon 20F est à 300€ au moment de la rédaction de cet article.

C’est possible mais pas sécure car les cours de l’or sont très volatils et vous risquez de regretter d’avoir investi autant d’argent en un seul coup. La bonne solution est l’investissement progressif c’est-à-dire d’acheter un peu d’or chaque mois en y mettant un montant fixe raisonnable, par exemple 100, 200 ou 300€/m.

Cette mesure permet de lisser les variations de votre cours d’achat et d’éviter d’avoir des regrets en rentrant à un cours trop élevé. Même si l’or doit être considéré comme une protection et non comme un investissement, constater une moins-value latente sur ses achats en or est toujours psychologiquement inconfortable !

Il faut donc rechercher une solution qui permette d’acheter automatiquement chaque mois des métaux précieux avec de petits montants de l’ordre de 100€/m.

Pour avoir testé pas mal de solutions, j’en recommande deux : BullionVault et Veracash.

Bullionvault, le choix de la sécurité

BullionVault une société britannique qui est le plus gros détenteur d’or privé au monde.

Son offre est sérieuse, sécurisée et facile à utiliser. Vous pouvez investir le montant que vous voulez et Bullionvault vous rendra propriétaire de l’équivalent de cette somme en morceau de lingot d’or, d’argent ou de platine.

Bullionvault propose une interface très simple à utiliser pour l’achat et la revente de métaux précieux. Il existe même une API pour brancher un robot de trading !

Les lecteurs de cet article ont aussi lu :   Comment élever des enfants compétents dans un monde incompétent?

Vous pouvez également revendre vos métaux précieux au cours du jour tout aussi facilement.
Pour investir progressivement de l’or, il suffit d’activer l’option « Plan d’accumulation automatique » et le tour est joué.

Il y’a des frais de stockage, surtout sur l’argent, mais compte tenu du volume géré par cette société, ils sont raisonnables.

Vous aurez le choix entre plusieurs lieux de stockage mais je vous recommande de choisir Zurich ou Singapour qui sont les pays les plus surs pour conserver votre or.

Si vous cherchez la sécurité, Bullionvault est la solution à privilégier mais prévoyez d’investir au moins 1000 d’euros au départ pour éviter d’être trop pénalisé par les frais de stockage.

Une offre française : la société Aucoffre.com

Il existe un équivalent français de Bullionvault qui est Aucoffre.com mais qui est historiquement centré sur l’achat de pièces d’or et d’argent plus que sur les lingots.

Les pièces d’or ont l’avantage d’être plus abordables que les lingots mais elles sont aussi plus compliquées car leur prix intègre une « prime » par rapport au cours de l’or ce qui le rend plus imprévisible.

Ça peut être intéressant si on cherche à amplifier un mouvement de hausse du cours de l’or mais il faut s’y connaitre un peu : « Un Napoléon français est-il plus intéressant qu’une Mapple canadienne ou une Panda chinoise ? ». Il faudra vous intéresser à ce genre de questions si vous souhaitez investir en pièces d’or plutôt qu’en lingot.

Comme Bullionvault, Aucoffre.com propose un mécanisme d’investissement progressif appelé LSP et anime une plate-forme d’achat/revente entre particuliers. J’ai quand même constaté que les prix y sont plus élevés que si vous passez directement par un broker.

Aucoffre c’est bien mais ce n’est pas ma solution préférée.

Veracash, une néo-banque très innovante

Après avoir passé de nombreuses années avec BullionVault, j’ai migré en 2021 sur une offre très prometteuse et innovante appelée Veracash.

Veracash est une filiale de la société Aucoffre.com et autant je n’ai pas été trop convaincu par Aucoffre, autant Veracash mérite vraiment le détour ! Veracash est une néo-banque qui propose un compte bancaire et une carte de crédit classique adossée à vos avoirs en or, en argent … et même en diamant.

Pour cela, elle utilise une technologie de blockchain et c’est très malin ! : autant j’ai du mal à croire que le bitcoin – qui n’est adossé à rien – puisse servir de réserve de valeur, autant je suis convaincu de l’attrait d’une crypto-monnaie adossée à des métaux précieux.

Veracash vous délivre une carte de crédit que vous pouvez utiliser comme bon vous semble : la seule différence est que vous payez vos achats en or et non plus en euro !

Veracash permet d’acheter progressivement des métaux précieux : pour cela il suffit de virer un montant sur votre compte bancaire Veracash et de choisir une répartition pour votre achat (j’ai choisi 30% d’or spot, 30% d’or premium, 35% d’argent et 5% de diamant). L’achat se fait automatiquement.

Il n’y a pas de montant minimum, vous pouvez acheter pour seulement 10€ d’or, d’argent ou de diamant si vous le souhaitez. En effet Veracash n’applique pas de frais de stockage mais prélève des frais, sans montant minimum (contrairement à Bullionvault) au moment de l’achat : 0,5% pour de l’or spot (lingot), 3% pour de l’or premium (pièces), 7% pour de l’argent (pièce) et 10% pour le diamant.

Les lecteurs de cet article ont aussi lu :   L'immobilier est-il une bonne source de revenu passif?

Sur le papier c’est génial, Veracash est une société innovante et bien gérée par son PDG Jean-François Faure. Les métaux précieux et les diamants détenus par la société sont stockés en zone franche suisse (donc insaisissables) et sont audités chaque année.

Les garanties sont là mais ça reste malgré tout une petite société qui n’a pas la solidité de Bullionvault qui est un mastodonte !

Si vous souhaitez ouvrir un compte sur Veracash, vous pouvez suivre ce lien qui me permettra de toucher une petite commission sans que ça ne change rien pour vous.


Détenir des pièces d’argent chez soi, une bonne idée ?

Un reproche qui est souvent fait à la solution Veracash, c’est qu’elle fonctionne tant qu’il y’a moyen d’utiliser sa carte de crédit. En cas de crise majeur avec panne d’électricité ou réseau informatique hors service, votre or stocké chez Veracash ne vous sert plus à rien !

Cet argument est pertinent mais il correspond à scénario extrêmement dégradé pour lequel il n’y a qu’une seule réponse possible : posséder de l’or ou de l’argent dans un coffre chez soi.

Cette mesure pourrait être envisagée en complément mais je ne recommande pas de posséder plusieurs milliers ou dizaines de milliers d’euros en or chez soi en raison du risque de destruction, de vol ou même de cambriolage violent. Cela revient à rajouter un risque important à votre sécurité pour couvrir un risque beaucoup plus improbable !

La bonne solution est plutôt d’avoir quelques centaines d’euros en pièces d’argent à garder en sécurité dans un coffre personnel. Les pièces d’argent seront en effet beaucoup plus faciles à écouler que les pièces d’or qui ont une valeur faciale élevée.

Et stocker son or dans un coffre de banque ?!

Oubliez cette solution !

Les coffres de banque seront les premiers à être bloqués et saisis si la banque fait faillite, en cas de crise (comme à Chypre en 2012) ou si le gouvernement décide de confisquer votre or (comme aux Etats-Unis en 1933 ou en France en 1936 et en 1945).

Si vous souhaitez vraiment stocker votre or vous-même pour l’avoir à portée de main, utilisez un service de coffre privé hors système bancaire comme Coffre Privé.

Si vous avez les moyens, les deux offres les plus réputées en Europe sont Das Safe (Autriche) et Safes Fidelity (Suisse) qui garantissent un haut niveau de confidentialité sur vos avoirs. Mais cela à un coût : 150€/m au minimum.

Si le sujet vous intéresse, cet article du site or-argent fait le point sur les avantages et inconvénients des différents moyens pour conserver des métaux précieux.

Et vous, quelle solution avez-vous utilisé pour acheter de l’or ? Partagez là dans les commentaires !

Recherches utilisées pour trouver cet article :https://efficacite-familiale fr/acheter-facilement-de-lor/

2 Comments on "Comment acheter de l’or physique avec seulement 100€/m ?"

  1. Article très intéressant.
    Pas encore envisagé d’investir en or mais cela va venir

  2. Intéressant ! C’est une question que je me pose régulièrement, acheter de l’or ou non et là je trouve des pistes intéressantes à tester. Merci !

Leave a comment

Your email address will not be published.


*